fbpx

 

Est-il réellement nécessaire d’exploiter ses Réseaux Sociaux en 2020 ? Pour la première fois depuis son arrivée en France, Facebook a perdu des utilisateurs.

La portée organique ne cesse de chuter sur Facebook et Instagram, et Twitter devient de plus en plus concurrentiel. 

Ajoutez à cela, la difficulté de calculer le ROI de votre stratégie Social Media ainsi que la difficulté d’envoyer votre audience vers votre site Web et vous obtenez de nombreuses raisons qui vous incitent à ne pas investir votre temps et votre argent dans ce canal marketing.

Mais doit-on arrêter pour autant les actions marketing sur les réseaux sociaux ? Ou faut-il plutôt repenser votre stratégie?

 

I. Tout le monde est sur les réseaux sociaux

Si vous lisez cet article dans un lieu public ou dans les transports en commun, levez la tête et regardez le nombre de personnes qui sont actuellement sur un réseau social.

 

58% des Français se connectent régulièrement sur les réseaux sociaux, environ 38M de personnes et autant de clients potentiels.

Si vous êtes sur un marché international, vos chances sont encore plus grandes : 2.4Mds de personnes sont inscrites sur Facebook, plus d’1Mds sur Instagram et environ 660M sur LinkedIn.

Facebook est le 2ème site le plus visité en France après Google

Facebook, Instagram, Twitter ou encore LinkedIn ont changé notre manière de s’informer et de se divertir. Pour une majorité d’entre nous le premier réflexe lorsque l’on s’ennuie est de consulter nos réseaux sociaux.

Bref, les réseaux sociaux ont envahi la vie de nombreuses personnes, il serait dommage de ne pas profiter de cette opportunité.

 

II. Le Social Media Marketing, ce vilain petit canard

Nous venons donc d’établir le potentiel qu’offrent les réseaux d’un point de vue marketing. Il faudrait être fou pour ne pas tenter de toucher une audience aussi large.

Mais alors pourquoi les réseaux sociaux sont-ils aussi peu utilisés ? Pourquoi voyons-nous autant de grandes marques avec un taux d’engagement proche du néant ?

Tout simplement car l’utilisation (d’un point de vue marketing) des réseaux sociaux a beaucoup évolué au fil du temps.

Malheureusement, encore trop d’entrepreneurs et de services marketing, sont restés bloqués en 2013, époque où partager un simple lien sur votre page Facebook permettait de toucher une large audience et de récolter du trafic.

(On est loin des résultats attendus pour une entreprise de cette taille.)

En 2020, il va falloir voir le Social Media Marketing comme un canal marketing classique : il faut y investir du temps et de l’argent pour obtenir des résultats. (A ce propos, je vous invite à faire un tour sur ma page prestations si vous souhaitez déléguer ce canal à un spécialiste.)

Du temps, car il va falloir créer 3 à 5 publications minimum par semaine pour créer une communauté.

Et de l’argent, puisque les réseaux sociaux ont bien compris leur puissance et incitent de plus en plus à payer pour obtenir de la portée.

Cette évolution peut paraître négative au premier abord (puisqu’il faut prévoir un budget publicitaire) mais elle apporte aussi certaines nouveautés inédites d’un point de vue marketing.

 

III. Le Social Media Advertising, outil ultime ?

 

Vous l’aurez compris, il va maintenant falloir mettre la main à la poche pour obtenir des résultats.

Rassurez-vous, sur Facebook et Instagram le budget minimum requis est d’1€/jour par publicité.

De manière générale, un budget de 50 à 100€ par mois permet déjà d’obtenir de bons résultats pour une petite/moyenne entreprise. Rien d’insurmontable donc.

Mais surtout, la publicité sur les réseaux sociaux présente de très gros avantages :

  • Une possibilité de ciblage très précis
  • Elle peut répondre à tous les objectifs (notoriété, génération de prospects, conversion ou encore fidélisation)
  • Utilisation de la communauté acquise via le Community Management

L’arrivée de la publicité sur les réseaux sociaux a aussi permis de contrer le principal défaut du Social Media Marketing : une conversion difficile.

Avant son arrivée, acquérir une grande communauté permettait d’augmenter votre notoriété et votre autorité sur un marché, mais convertir son audience était plutôt difficile. Ce n’est plus le cas.

En optimisant vos publicités dans un but de conversion et en ciblant votre audience, vous pourrez facilement vendre votre produit/service à des personnes qui vous connaissent déjà, ce qui améliorera votre ROI.

 (Promouvoir l’un des plus gros jeux de l’année avant Noël va certainement permettre d’engranger de gros gains.)

IV. Mais comment calculer son ROI sur les réseaux sociaux ?

 

L’un des principaux reproches que le Social Media Marketing ait pu subir est que les résultats sont difficiles à analyser.

Acquérir 10 000 fans ou avoir une communauté engagée est une bonne chose, nous le savons tous. Mais quel est le réel impact sur votre business ? Comment traduire ça en chiffres concrets ?

Tout d’abord vous pouvez mesurer la provenance des visites sur votre site. En utilisant un outil comme Google Analytics vous serez en mesure de mesurer le nombre de visites que vos réseaux sociaux ont amenées.

Les outils publicitaires permettent aussi un très bon suivi de vos actions marketing. Avec le Business Manager de Facebook vous pouvez par exemple savoir combien de clics votre pub a générés mais aussi si ceux-ci ont été convertis en achat ou non. Avec ces données très précises le calcul du retour sur investissement est largement facilité.

 

 V. Verdict ?

 

La profonde mutation des réseaux sociaux provoquée par l’arrivée de la publicité a largement changé la manière dont ils doivent être utilisés.

Si la prise en compte d’un budget publicitaire est devenue obligatoire sur certaines plateformes, ce nouvel outil permet de convertir plus facilement que le Community Management classique.

De manière générale, investir du temps (et un peu d’argent) dans la création d’une communauté ne sera jamais une perte, la force des communautés en Marketing ayant déjà fait ses preuves (demandez à Apple).

En 2020, je vous invite donc à enfin donner aux réseaux sociaux la place qu’il mérite : une place à part entière dans votre stratégie de marque.

PS : Si vous souhaitez développer vos réseaux sociaux mais que vous n’avez pas le temps ou ne savez pas comment faire cliquez ici.