fbpx

58% des français utilisent les réseaux sociaux. À l’échelle mondiale, ce sont plus de 3.5 milliards de personnes qui se connectent fréquemment.

Nous l’avons vu dans un ancien article, les réseaux sociaux représentent une source intarissable de potentiels clients.

Pourtant, je constate tous les jours que beaucoup d’entreprises n’obtiennent que peu de résultats sur ces plateformes quand d’autres, parfois même de simples utilisateurs, sont suivis par des millions de personnes.

Si vous avez cliqué sur cet article, j’imagine que cela est aussi votre cas, ou du moins, que les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances.

Nous allons donc voir aujourd’hui les 6 raisons pour lesquelles vous n’obtenez pas de résultats sur vos réseaux sociaux.

I. Vous n’avez pas de stratégie précise

La première chose que je constate lorsque j’analyse les comptes de différentes entreprises ou que je travaille avec un nouveau client c’est le manque de stratégie établie.

Comme nous utilisons tous les réseaux sociaux à titre personnel, beaucoup d’entrepreneurs sous-estiment la difficulté du Social Media Management.

Mais ce canal, comme tous les autres, mérite que l’on pose une stratégie définie.

La première chose à faire est évidemment de déterminer sur quels réseaux sociaux vous positionner.

Publier sur LinkedIn aura moins d’impact pour une marque de cosmétiques qu’une présence sur Instagram ou TikTok.

Lors de ce choix, prenez en compte :

  • Le secteur d’activité (B2C ou B2B)
  • Le sexe de votre persona (Pinterest est utilisé à 70% par des femmes)
  • L’âge de votre cible (41% des utilisateurs TikTok ont entre 16 et 24 ans)
  • Vos ressources : êtes-vous capables de produire fréquemment de belles vidéos, de belles photos ?

Bizarrement, Deloitte, cabinet de conseil mondialement reconnu, a plus d’abonnés sur LinkedIn que sur Instagram.

Un autre aspect très important de votre stratégie va être la compréhension de votre audience.

Avant de commencer à poster, vous devez comprendre ce qu’attend votre client-type et ce qu’il recherche comme contenu.

Une bonne manière de savoir est d’analyser les comportements de votre audience. Consultez vos statistiques et notez les publications sur lesquelles votre audience réagit le mieux.

Vous pouvez aussi lui demander un retour sur votre contenu, elle est la mieux placée pour vous orienter.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi interroger l’audience de vos concurrents, ils pourront vous apporter de précieuses informations.

Pour finir, pensez à établir un plan d’action clair et précis, celui-ci vous fera économiser un temps précieux vous permettant de vous concentrer sur la création de votre contenu. 

II. Vous n’êtes pas assez régulier

Une autre erreur que commettent un certain nombre d’entreprises va être le manque de régularité dans le nombre de publications.

Celui-ci va avoir 2 impacts néfastes.

Premièrement, les algorithmes des différents réseaux sociaux vont favoriser les pages qui sont les plus actives et qui postent le plus souvent. Un manque de régularité va donc résulter en une baisse de portée organique.

Mais ce manque de régularité va aussi avoir un impact commercial.

L’un des principaux buts de votre Community Management va être de multiplier les points de contact avec votre audience et vos potentiels clients.

Différentes études ont prouvé que 7 points de contact étaient en moyenne nécessaires pour générer une vente.

En étant régulier dans vos posts, vous pouvez atteindre les 7 points de contact assez rapidement, et donc, raccourcir le temps d’achat.

III. Revoyez vos visuels

Lorsqu’un utilisateur scrolle son fil d’actualité, vous n’avez que quelques secondes pour attirer son attention, c’est pourquoi votre visuel est l’élément le plus important de votre publication.

Celui-ci va servir à attirer l’attention de l’utilisateur afin qu’il s’arrête sur votre publication. Pour cela, vous allez devoir être original et surprenant.

Burger King a tout compris en publiant un visuel intriguant. (Vous aussi vous avez retourné votre écran pour lire ?)

 

Une fois que vous avez trouvé votre idée de visuel, quelques détails doivent être observés : 

  • Ne mettez pas trop de texte ! Facebook conseille notamment de ne pas dépasser les 20% de texte sur une publication. Le réseau social phare met même à disposition un outil permettant de vérifier la quantité de texte dans vos publications.
  • Utilisez votre charte graphique ! Pensez à intégrer vos couleurs et/ou votre logo dans vos publications. Cela contribuera à la mémorisation de votre marque dans la tête de votre audience.

IV. Vos publications sont trop vendeuses (et pas intéressantes)

Faisons un petit test ! Pensez à la dernière fois que vous êtes allé sur un réseau social.

Quel était votre but ? Souhaitiez-vous acheter un nouveau produit ? Ou bien y êtes-vous allé car vous vous ennuyiez ? Peut-être même y êtes-vous allé par pur réflexe, sans intention précise.

C’est le cas de la grande majorité des utilisateurs des réseaux sociaux.

Vos publications ne doivent donc pas servir à vendre directement vos produits, mais plutôt à apporter de la valeur à votre audience.

Pour cela, pensez à rendre votre publication au choix :

  • Inspirante
  • Éducative
  • Amusante

Le dernier but de Benzema intéresse tous les fans de Football et crée de l’interaction.

En faisant cela, vous vous assurez que votre publication pourra être intéressante pour l’utilisateur qui vous découvre ou vous suit.

Ne tentez pas de vendre directement votre produit ou vos services, gardez cela pour une publicité dédiée qui ciblera une audience vous connaissant déjà et familière de votre offre.

Le but de vos publications doit être d’attirer l’attention sur votre entreprise dans son ensemble, pour que des inconnus se familiarisent avec votre univers et rentrent tranquillement dans votre tunnel de vente.

    V. Vous ne pensez pas à votre tunnel de vente

    Si vos publications interviennent dans la première étape du tunnel de vente (phase de notoriété), vos réseaux sociaux ne doivent pas se limiter qu’à cette phase.

    Vous pouvez très bien faire évoluer un prospect dans votre tunnel de vente.

    En créant de l’interaction avec votre audience vous lui permettez de prendre connaissance de votre entreprise et de s’intéresser à ce que vous proposez.

    Prenez le temps de créer une conversation avec votre audience, en l’invitant à vous contacter par MP, en lui donnant la possibilité de donner son avis sur des questions posées ou même en lui permettant de devenir un ambassadeur de votre marque (en repostant l’un de ses posts).

    Il est important d’optimiser chacune de ses étapes sur vos comptes Social Media. Prenons un exemple de tunnel simple.

    1. Vous incitez un inconnu à s’abonner à votre compte Instagram grâce à une publication inspirante.
    2. Cette personne interagit de manière fréquente avec vos différentes publications car elles lui semblent intéressantes.
    3. Vous organisez un live permettant à votre audience de poser des questions sur un sujet particulier.
    4. Vous créez un sondage en Story pour savoir qui aimerait profiter d’une offre spéciale Instagram, cela vous permet de recontacter chaque prospect par MP.
    5. Après un achat, vous encouragez vos clients à poster une photo avec votre produit en échange d’un code promo dédié.

    En 5 étapes vous avez fait passer une personne d’inconnu à ambassadeur. Pas belle la vie ?

      VI. Personne ne voit vos publications

      Ce dernier point est le plus difficile à résoudre.

      Il ne résulte pas d’une mauvaise qualité de contenu ou d’une mauvaise stratégie, mais d’un constat simple :

      La portée organique est en chute libre sur la majorité des réseaux sociaux.

      3 solutions s’offrent à vous :

      Premièrement, passer sur les réseaux sociaux jeunes qui permettent d’obtenir facilement de la portée (TikTok par exemple). Malheureusement, vous ne pourrez pas vous passer des réseaux sociaux traditionnels comme Facebook ou Instagram. Vous intéresser à ces nouveaux venus peut malgré tout être un axe stratégique intéressant.

      Vous pouvez (et devez) aussi prendre en compte les avantages apportés par la portée sponsorisée, la publicité. Celle-ci permet de toucher une audience large, mais surtout, de cibler parfaitement votre audience.

      Enfin, il existe de nombreuses tactiques, telles que le follow/unfollow ou la maîtrise des hashtags qui vont permettent de compenser cette chute de la portée organique.

      Malheureusement, celles-ci demandent une connaissance pointue des différents réseaux sociaux et de leurs mécanismes.

      C’est pour cela que je vous invite à contacter un spécialiste, qui pourra vous orienter sur la marche à suivre.

        Conclusion

        Trop d’entreprises commettent des erreurs fatales dans la gestion de leurs réseaux sociaux.

        Ces erreurs, pourtant simples à gommer pour la plupart, plombent leurs résultats et découragent la majorité d’entre elles à s’investir sur ce canal malgré les nombreuses possibilités qu’il offre.

        Si vous parvenez à gommer ces 6 erreurs, vous pourrez facilement prendre le dessus sur votre concurrence.

        En tant que Social Media Growth Hacker, ma mission est justement de vous aider à créer un tunnel de conversion en provenance des réseaux sociaux pour attirer, convertir et fidéliser de nouveaux clients.

        Je vous invite à me contacter pour discuter de votre projet. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à ma newsletter regroupant toutes les meilleures stratégies Social Media.